Bientôt le prix des...   PACS, mariage et divorce pour...

25 voix suffisent pour être élu sénateur des Français de l'étranger

29 août, 2013 08:26  Chroniques Chroniques

urne de vote République Française sur une carte du monde - Élection des députés des français de l'étranger

Le Canard Enchainé a encore frappé : dans son édition du 21 aout 2013, il nous apprend qu'il suffit de 25 voix pour se faire élire sénateur des Français de l'étranger.

Enfin, nous devrions plutôt écrire qu'il nous rappelle juste le principe de la division ; en effet nous avions déjà décrit ici-même les différentes représentations des Français expatriés. Si depuis juin 2012, à l'initiative de Nicolas Sarkozy, ils élisent 11 députés (actuellement 6 députés PS-EELV et 5 députés UMP-UDI), ils sont aussi toujours représentés par l'Assemblée des Français de l'étranger - AFE (une partie élue, l'autre désignée par le Ministères des affaires étrangères), organisme consultatif de 155 membres sans véritable pouvoir ni budget, si ce n'est celui de conseiller le gouvernement et le Parlement, et d'élire 12 sénateurs représentant les Français établis hors de France.

C'est un "corps électoral microscopique", s'amuse Le Canard qui a calculé : "en gros, 25 voix suffisent à un candidat pour se faire catapulter au Sénat".

Des conseillers consulaires pour représenter les expats

Aussi le gouvernement, par la voix de la ministre chargée des Français établis hors de France, a-t'il décidé de réformer ce scrutin. Et c'est le projet présentée le 20 février 2013 dont nous parlions dans un autre de nos article : la création de conseils consulaires.

Cet projet a définitivement été adopté par le parlement le jeudi 27 juin 2013.  Les sénateurs ont voté par 176 voix contre 168 "conforme" le texte (c'est-à-dire sans aucune modification), déjà adopté par les députés après une commission mixte paritaire.

Le collège électoral des 12 sénateurs des Français de l'étranger, autrefois constitué des 155 membres de l'Assemblée des Français de l'étranger, est donc maintenant composé de 444 conseillers consulaires (élus pour 6 ans au suffrage universel direct par les Français de la circonscription consulaire). L’Assemblée des Français de l’étranger qui comptait les 155 membres de l'ancien collège électoral, est réduite à 81 membres (à prendre dans les 444 conseillers consulaires).

Finalement la ministre Hélène Conway-Mouret pourrait faire d'une pierre deux coups : en réformant l'élection des représentants au Sénat, elle peut peut être aussi, dans un deuxième temps, supprimer des députés très mal élus (aux dernières élections partielles, M. Lefebre est élu avec moins de 14% de participation en Amérique du Nord et l'élection de M. Meyer Habib s'est faite avec moins de 10% de participation dans la 8e circonscription). C'est du moins ce qu'on pourrait aussi comprendre des infos précédentes du Canard...

   



         
         EasyExpat on