PACS, mariage et divorce pour...   Assurance maladie...

Les "paradis" fiscaux des retraités français

10 septembre, 2013 09:20  Chroniques Chroniques

Selon le ministère des Affaires étrangères, le nombre d'expatriés français est de 1 611 054 en 2012. En réalité le chiffre se situerait autour de 2 ou 3 millions, soit quasiment le double, dont un tiers de retraités.

Quelques retraités sur une plage.

Avec la crise, il semble que les "paradis fiscaux" n'attirent pas que les grandes fortunes. Selon un article du Monde du 24 mai 2013, les retraités seraient de plus en plus nombreux à choisir de passer leurs vieux jours à l'étranger, dans des pays offrant des avantages fiscaux non négligeables. Ici s’arrête peut être aussi la comparaison entre la grande fortune et le retraité français : ce dernier ne considérera pas seulement la fiscalité pour arrêter son choix, mais aussi surement les conditions de vie, l’accès aux soins, les possibilités de voyages. Comme nous l'écrivions dans un article sur la retraite à l'étranger en mai 2013, à l'image des retraités britanniques en Dordogne ou en Espagne, les retraités français qui partent ne s'éloignent pas trop : Europe du sud ou Afrique du Nord.

Le journal le Monde brosse le portrait de 5 destinations : Ile Maurice, Maroc, Portugal, Sénégal, Tunisie.

Ile Maurice

En l'absence d'accord, les pensions versées par la Sécurité sociale et par des régimes de retraite complémentaires obligatoires restent imposables en France. Pour le reste, l'imposition sur l'ile est de 15 %.

Maroc

Grace à la convention fiscale avec la France, les pensions de retraite et rentes viagères sont imposées au Maroc. avec un abattement de 40 % sur le montant à déclarer (80 % de réduction si le versement de la pension est fait sur un compte marocain, non rapatriable en France).

Portugal

Depuis le 1er janvier, une circulaire exonère totalement les retraités français (seulement à ceux du régime privé ) d'impôt sur le revenu, et ce, pour dix ans. Il faut y avoir sa résidence principale (183 jours de présence requis par an) et y payer ses principales factures.

Sénégal

En vertue de convention fiscale avec la France, les pensions de retraite ainsi que les rentes viagères sont imposées au Sénégal et bénéficient d'un abattement de 80 % (à condition que les montants soient transférés sur le compte d'une banque au Sénégal et convertis en francs CFA).

Tunisie

Les conditions fiscales tunisiennes ressemblent à celles du Sénégal.

Toutefois l'instabilité politique qui règne actuellement dans le pays suite à la révolution populaire de 2010-2011 n'est pas pour encourager l'expatriation dans le pays.

Plus d'informations dans l'article du Monde.

   



         
         EasyExpat on