Baisse du prix des appels...   Les jeunes et l'expatriation

Chères études à l'étranger

24 septembre, 2013 08:24  Chroniques Chroniques

De plus en plus d'étudiants partent étudier à l'étranger...

Il y aurait aujourd'hui plus de 3 millions d'étudiants en cours d'études à l'étranger (3,6 millions en 2010). Toutefois, avec les difficultés budgétaires de nombreux États, les frais d'études supérieures et universitaires augmentent.

Etudiante devant son ordinateur - Fotolia

Entre 1980 et 2010 le nombre d'étudiants à l'étranger a triplé, et un nombre important d'étudiants ont choisi d'étudier dans des pays occidentaux. Il est clair que le développement du programme Européen Erasmus a accompagné, et même encouragé fortement cette tendance.

La banque HSBC a réalisé une étude sur le coût de la vie étudiante dans treize pays (la France ne fait pas partie des pays étudiés) montrant que:

  • 17 % des étudiants expatriés viennent de Chine (la plus importante proportion)
  • plus de 100 000 étudiants chinois étudient actuellement au Royaume-Uni.
  • les États-Unis sont la destination numéro 1 pour les étudiants étrangers (plus de 750 000 en 2011-12)
  • les États-Unis et le Royaume-Uni sont les destinations les plus populaires, accueillant 30% des étudiants étrangers dans le monde.

L'Australie, par exemple, estime que l'afflux d'étudiants étrangers lui aurait apporté AU$16 milliards en 2011, et générant près de 100 000 emplois. Mais le pays ne compte pas s’arrêter là et le gouvernement augmente actuellement ses efforts pour attirer les étudiants étrangers : signature d'accords de coopération avec des pays comme l'Inde et la Chine, réforme de son programme de visa d'étudiant, et encouragement pour que chaque université australienne établisse un accord d'échange avec des partenaires asiatiques.

La recherche menée par HSBC  suggère que les économies émergentes représenteront bientot la plus grande part de la croissance mondiale au cours des prochaines décennies, et de nombreux pays occidentaux encouragent maintenant les gens à acquérir une expérience en étudiant en Asie, en Amérique latine et au Moyen-Orient.

Le British Council, par exemple, vise à augmenter radicalement le nombre d'étudiants britanniques se rendant en Chine, de 3500 environ en 2011 à 15 000. Des établissements tels que l'Université Erasmus de Rotterdam aux Pays-Bas, ont créé des centres dédiés à renforcer les relations avec la Chine.

... et les études supérieures coutent de plus en plus cher

Face au difficultés budgétaires de nombreux pays, mais aussi dans le cadre de décisions prises par certains pays comme l'Angleterre d'augmenter considérablement leurs droits universitaires, les étudiants et leurs familles doivent planifier plus soigneusement que jamais le budget nécessaire pour couvrir le coût des frais de scolarité et de vie sur place.

L’étude d'HSBC montre aussi que l'Australie est le pays le plus cher pour les étudiants étrangers. Le coût moyen combiné des frais universitaires et les frais de séjour en Australie est de plus de 38 516 dollars américains par an (28 800 €) pour les étudiants internationaux.

Les États-Unis sont le deuxième pays le plus cher pour les étudiants étrangers, le coût moyen combiné des frais de scolarité et de subsistance atteignant plus de US$ 35 000. Les cout des établissements d'études supérieures américains se trouve sur le site Forbes: plus de 60 000 dollars par an (44 800 €) pour les plus chères - Columbia University= $61 540, Yale= $59 320, Stanford= $58 846, Harvard= $57 050, MIT= $57 010). Le Royaume-Uni n'est pas loin, avec des coûts annuels de plus de 30 000 dollars (22 400 €).

La recherche a constaté que les coûts pour les étudiants internationaux dans les Émirats arabes unis, Singapour et Hong Kong sont tous supérieurs à 20 000 dollars par an (15 000 €).

Mais tous ne facturent pas des frais d'inscription astronomiques. Les étudiants internationaux qui étudient en Allemagne déboursent en moyenne 635 dollars (475 €) par an pour les frais de scolarité, auxquels s'ajoutent environ 5 650 dollars (4 200 €) supplémentaires pour leur vie sur place, un sixième du coût des études en Australie.

Le cout des études en France

En France, le coût d’inscription en université est très bas, un des plus faible d’Europe (si ce n'est le plus faible).

Les droits de scolarité annuels, fixés pour l'ensemble des établissements publics ont été fixés pour l'année universitaire 2012-2013 à :

  • 181 euros pour les étudiants en Licence
  • 250 euros pour les étudiants en Master
  • 380 euros pour les étudiants en Doctorat
  • 596 euros pour les étudiants en Ecoles d’ingénieurs

À ces montants peuvent être ajoutés des frais supplémentaires pour des prestations spécifiques.

Le coût des inscriptions dans les établissements privés, notamment les écoles de commerce, est sensiblement plus élevé (en général de 3 000 à 10 000 euros par an).

Mais attention, selon selon la loi française, un étudiant étranger doit pouvoir justifier de ressources suffisantes sans travailler, estimées à un minimum mensuel de 615 € par mois (7 318 € par an). En fait, c’est un strict minimum. On estime plutôt entre 700 à 850 €, l’argent dont vous aurez besoin chaque mois pour vivre en région, et 1 100 € à Paris (montant des loyers plus important). Sans compter le premier mois, durant lequel vous aurez à dépenser jusqu’à 1 700 €.

   



         
         EasyExpat on