Devenez le héros d’une...   Guide pour expatriés sur...

De retour chez soi, récit d'expériences - retour d'expatriation

04 février, 2014 10:17  Chroniques Chroniques

L'expatriation... Une nouvelle aventure à chaque nouveau départ. De découvertes en découvertes, l'expatrié finit par s'habituer au nouveau pays jusqu'à, parfois, se l'approprier. Comment se passe alors le retour dans son pays d'origine ? Est-ce un réel retour chez soi ? Comment est-il perçu ? En se remémorant son départ de Prague, Florence Gindre tente de répondre à ces questions. Son livre dévoile, au quotidien, l'histoire d'une impatriation et fait renaître quelques souvenirs d'expériences antérieures : l'auteur nous entraîne ainsi au Congo ou encore en Roumanie.

Florence GindreFlorence a accepté de répondre à quelques questions sur son travail d'auteur, dans l'entretien ci dessous.

Je m'appelle Florence Gindre et je suis rédactrice biographe. J'habite actuellement à Marseille après avoir vécu dans de nombreuses villes françaises et étrangères.

1. Pourquoi êtes-vous parties à l'étranger ?
La première fois, j'étais enfant et j'ai suivi mes parents à Pointe-Noire, au Congo. Les deux autres fois, j'ai accompagné mon mari, à Barcelone et à Prague.

2. Comment gagnez-vous votre vie ? Êtes-vous écrivain à plein temps ?
J'ai créé ma société de rédaction, infographie et biographie en septembre 2012. Écrire prend donc une grand part de mon temps, que ce soit pour des biographies ou pour des livres.

3. Comment/Pourquoi avez-vous commencé à écrire votre livre ? Avez-vous contacté des éditeurs ? Vous êtes-vous autoédité ?
J'ai commencé à écrire « De retour chez soi » après mon dernier retour d'expatriation. Je voulais témoigner des premiers mois de cette impatriation. Il est largement inspiré de ma propre expérience et je l'ai enrichi de celles de deux autres anciennes expatriées.

Pour ce livre, j'ai préféré m'autoéditer, je n'ai pas cherché d'éditeur. C'est un petit livre qui traite d'un sujet vraiment spécifique qui n'intéresse pas forcément les grandes maisons.

4. Aviez-vous un blog avant d'écrire un livre ?
Non. Mais depuis septembre, je tiens un blog qui parle d'écriture essentiellement et un peu de voyages.

>>> A lire ici: http://florencegindre.blogspot.fr/

5. Quelle est votre perception du marché des livres sur l'expatriation ? Considérez-vous que votre livre fait partie d'une niche ?
Le marché français des livres sur l'expatriation est très peu important et commence à se développer depuis quelques années seulement.

Et oui, je considère que mon livre fait partie d'une niche.

6. Quelle est la partie que vous préférez dans votre livre ?
Il est suffisamment court (une cinquantaine de pages) pour que je puise dire tout.
J'ai beaucoup apprécié les dessins que Virginie Annoyer a réalisés pour accompagner les différents chapitres.

7. Quelle était la partie la plus difficile à écrire ?
Je n'ai pas eu difficulté particulière pour l'écrire. Une chance ! Cependant, j'ai dû le laisser mûrir avant de me sentir émotionnellement prête à le publier.

8. En dehors de votre livre, quel autre ouvrage conseilleriez-vous de lire ?
Il y en a tellement, je ne vois pas de titres en particulier.

9. Quel avis pouvez-vous donner aux autres expats qui souhaitent écrire un livre ?
Pour ceux qui veulent écrire un livre dans le but de le vendre, je leur dirais de vérifier que le marché existe, qu'il y a un débouché. Pas la peine d'entreprendre ce travail si ce n'est pas le cas.

Pour ceux qui veulent écrire pour leur plaisir, je leur dirais : « Lancez-vous, faites-vous plaisir, c'est une expérience extraordinaire et enrichissante. » Et si en plus, ils le vendent, c'est que du bénéfice.

10. Sur quoi travaillez-vous actuellement ? Prévoyez-vous de publier un autre livre ?
Je travaille actuellement sur plusieurs projets, à des stades différents d'écriture. Certains ayant encore pour thème l'expatriation. Je n'ai pas encore de date précise, mais je devrais avoir publier un autre livre d'ici la fin de l'année.

De retour chez soi, récit d'expériences - retour d'expatriation

 

Au fil des pages, à travers les mots de Florence Gindre et les dessins de Virginie Annoyer, le lecteur suit toutes les étapes d'une impatriation et découvre toute l'originalité, les richesses et les difficultés d'unr retour d'expatriation : l'emménagement, les premières rencontres ou les séparations.

Ce livre s'adresse à tous ceux qui préparent un retour, leur permet d'anticiper sur certaines difficultés matérielles ou administratives, et met des mots sur les sentiments et les
bouleversements que provoque un tel changement.

« De retour chez soi » est disponible sur Amazon.

NOUS VOUS PROPOSONS DE GAGNER UN LIVRE !
Il suffit de laisser un commentaire en bas de cet article en exprimant le souhait de recevoir le livre (sans oublier de laisser votre adresse email). Nous tirerons au sort parmi les premiers messages (et n'oubliez pas de faire un Like sur la page Facebook !).

NB: adresse de livraison en France uniquement

 

Par ailleurs, Florence Gindre vient de rééditer son livre paru en 2011 : Regard voisin féminin, un guide socioculturel sur Prague et ses habitantes. Ouvrage original co-écrit avec Helena Vad'urová, Tchèque ayant vécu à Prague, quelque dix années.

Autres livres déjà parus :

Retrouvez Florence Gindre sur :

 

 

   



         
         EasyExpat on

[Répondre]

bonjour
merci de nous donner cette chance , je tente :)je souhaite recevoir le livre

merci et bonne journée

lauriane   05 fé 2014, 09:11

gagner un livre ... [Répondre]

moi aussi je le veux.
si je ne le garde pas.
Je l'offrirais
et ceci afin que
il fasse le tour du
monde ...

Raphaelle Berquin   09 fé 2014, 13:29

Le chez soi [Répondre]

C'est drôle... je n'ai pas de retour de prévu mais c'est un sujet qui me tient à coeur. Je me demande comment je réagirai à un éventuel retour après tant d'années.

En plus, ces derniers temps j'ai aussi pas mal parlé de "chez soi" sur mon blog.

Quoi qu'il en soit je suis sûre que l'exercice d'écriture de ce livre à du être un moment intense, et bénéfique aussi.

Belle journée !

  Margarida   13 fé 2014, 10:12