Quittez la folie urbaine et...   Les communications...

Résultats des élections consulaires et européennes pour les expatriés français

06 juin, 2014 16:53  Chroniques Chroniques

urne de vote République Française sur une carte du monde - Élection des députés des français de l'étrangerSuite aux élections consulaires qui se sont déroulées fin mai 2014 (en même temps que les élections Européennes pour le vote à l'urne), le résultat est disponible pour chaque circonscription sur le site du Ministère des Affaires Etrangères.

Au terme de la réforme du 22 juillet 2013, le dispositif de représentation des Français de l’étranger est donc désormais constitué, en plus des 12 sénateurs et 11 députés, de deux niveaux de représentants :

  • 443 conseillers consulaires (auxquels s’ajoutent 68 délégués consulaires pour l’élection des 12 sénateurs) ;
  • 90 conseillers à l’Assemblée des Français à l’étranger (AFE), élus par les conseillers consulaires parmi eux les 21 et 22 juin prochains.

442 conseillers consulaires ont été élus les 24 et 25 mai 2014 (non pas 443, car aucun candidat ne s’est présenté dans la circonscription de Kiev, le siège prévu en Ukraine n’a pas été pourvu).

Vote par Internet : participation ridiculement basse

Encore une fois le scrutin a été fortement boudé par les Français de l'étranger avec moins de 15% de participation globale.

Sur les 1,13 million de Français inscrits sur les listes électorales à l’étranger, seuls 80 115 ont voté pour leur conseillers consulaires par internet, soit une participation de 7,08% à l'échelle mondiale. A titre de comparaison ils étaient un peu plus de 11% à voter par internet pour élire leurs députés de l'étranger en 2012, un score de participation globale déjà dérisoire.

Manque d'information ou désintérêt complet, Alix Guillard du Parti Pirate a en tout cas exprimé ses doutes sur la fiabilité et sécurité même de ce type de vote lors d'une tribune publiée par Liberation. Il écrit :

"Dimanche 25, à la fin des opérations de vote, les résultats seront proclamés et personne ne pourra ni les contester ni les confirmer puisqu’ils sortiront d’une machine magique que personne ne contrôle. Si les nouveaux élus tiennent à leur légitimité, ils auront tout intérêt à travailler pour rendre ce système plus maniable, plus transparent et surtout plus contrôlable."

Le role des Conseillers consulaires

A court terme: élection des sénateurs

Les 442 conseillers consulaires et les 68 délégués consulaires élus le même jour participeront à l’élection des 6 sénateurs représentant les Français établis hors de France qui dont le mandat est soumis à renouvellement en septembre 2014. La nouvelle base électorale de ces parlementaires est donc trouve élargie, puisqu'elle se limitait auparavant au 155 membres de l'Assemblée des Français de l'étranger - AFE.

Pendant leur mandat, leur role est de conseiller

Les conseils consulaires élus seront désormais chargés de formuler des avis et recommandations sur toutes les questions concernant les Français établis dans la circonscription, notamment en matière de bourses scolaires et d’aide sociale.

Dans son communiqué, la secrétaire d’État chargée du commerce extérieur, Fleur Pellerin, indique qu'elle "sera attentive aux travaux des conseils consulaires et de la nouvelle Assemblée des Français de l’étranger qui se réunira dans un format lui aussi renouvelé en septembre prochain".

Résultats des élections Européennes

Le scrutin avait lieu le même jour, mais il n'était pas possible de voter par internet : uniquement un vote à l'urne pour les Français de l'étranger.

Ceux ci n'ont été que 11% à voter, la liste UMP recueillant le plus de suffrages, avec 23% des voix, suivie par la liste UDI-MoDem, 15,6%, et la liste Europe Ecologie, 14,7%. La liste Union de la Gauche ne recueille que 13% des voix. Le FN ne mobilise pas à l'étranger avec moins de 10% des voix, soit 1% des expats français enregistrés.

On notera que les suffrages des expatriés français sont cumulés à ceux de la région Ile-de-France et les 15 sièges de la circonscription se répartissent ainsi :

  • 4 pour l'UMP : Alain Lamassoure, Rachida Dati, Philippe Juvin, Constance Le Grip
  • 3 pour le Front National : Aymeric Chauprade, Marie-Christine Boutonnet, Jean-Luc Shaffhauser
  • 3 pour le Parti Socialiste : Pervenche Bérès, Guillaume Balas, Christine Revault
  • 2 pour le MoDem-UDI : Marielle de Sarnez, Jean-Marie Cavada
  • 2 pour EELV : Pascal Durand, Eva Joly
  • 1 pour le Front de Gauche : Patrick Le Hyaric

 

   



         
         EasyExpat on