Les démarches à faire lors...   Joyeuse année 2015 !

Entretien avec Jean-Sebastien Zahm auteur d'un livre sur l'expatriation en Guinée

12 novembre, 2014 08:00  Chroniques Chroniques

Expat AuthorsJean-Sebastien Zahm a écrit son premier roman, intitulé Jungle. Il répond ci dessous à quelques questions.

1- Pourquoi êtes-vous partis à l'étranger
J’ai d’abord été un fils d’expatriés partis vivre en Guinée à la fin des années 60. Mes parents étaient profs dans l’école de Fria, une usine de bauxite construite par Pechiney. J’y suis né et y ait vécu une petite enfance « de brousse ». C’était une aventure à l’époque, car il n’y avait plus de relations diplomatiques entre la France et la Guinée de Sekou Touré.

Je suis retourné, adulte, à Conakry comme CSN pendant 18 mois.  Je l’ai d’ailleurs vécu comme un petit clin d’œil du destin qui me renvoyait, à 25 ans, dans mon pays de naissance. J’ai ensuite beaucoup sillonné l’Afrique de l’ouest et plus particulièrement le Sénégal où ma mère est retournée vivre depuis une dizaine d’année.

Jean-Sébastien BOUILLOUX, auteur de Jungle2- Comment vivez-vous ? Etes-vous un écrivain à plein temps ?
Je suis actuellement producteur de séries et de films, plus particulièrement pour la télévision, après avoir travaillé longtemps dans une chaine dans un service de fiction.

Je ne suis donc pas écrivain à plein temps mais suis plongé dans tous les types de narration depuis longtemps…

3- Comment avez-vous décidé de commencer un livre ? Etes vous passé par un éditeur ? Ou alors une self-édition ?
Je tournais autour de cette histoire depuis un long moment. J’ai la maturation lente… J’avais commencé à en faire plutôt un traitement scénaristique que j’ai fait lire à une personne de confiance, qui a été si émue par l’histoire qu’elle m’a dit que je devrais en faire un roman. Je me suis lancé et les éditions LHarmattan m’ont tout de suite proposé de publier le texte. Je crois que j’ai eu beaucoup de chance !

4- Quelle était la partie la plus difficile de votre démarche de publication sous forme de livre ? Est-ce que vous utilisiez un blog avant d'écrire un livre ?
J’ai toujours beaucoup écrit, mais comme une gymnastique quotidienne indispensable et plutôt tourné vers les scénarios. J’avais même fondé une revue de cinéma quand j’étais étudiant.

La difficulté majeure pour moi a été le moment du passage entre l’écriture privée et tout à coup l’idée que le texte pouvait devenir public. J’ai un peu tergiversé avant d’effectuer la démarche concrètement. Après bien sûr, il faut quand même être un peu blindé car être lu signifie être critiqué, remis en cause. 

5- Quelle est votre perception du marché des livres pour expatriés ? Ou considérez vous que votre livre fait partie d'une autre niche ?
Je ne sais pas s’’il y a un marché du livre d’expatriés à proprement parler, par contre on peut parler d’une communauté des expatriés qui vivent des expériences diverses, souvent riches. S’expatrier, c’est toujours une aventure, accepter de changer ses codes de vie, s’ouvrir. Il y a un terrain commun.

Jungle est un roman qui parle d’abord d’une relation filiale entre père et fils, mais qui prend une dimension particulière parce qu’elle se déroule dans un monde d’expatriés, passionnant et singulier. Je pense surtout que les expatriés qui liront le livre (j’ai déjà eu des retours autour de moi !) reconnaitront des éléments, des comportements, des sensations qu’ils connaissent, même s’il s’agit de fiction.

6- Quelle est la partie que vous préférez dans votre livre ?
Il y a une sorte d’aria final entre le père et le fils à la fin du livre qui est un moment de vérité assez puissant en terme romanesque. J’ai pris beaucoup de plaisir à l’écrire, je l’avoue !

7- Quelle était la partie la plus difficile à écrire ?
Tout est difficile parce qu’il faut remettre sans cesse le bleu de chauffe. Lire et relire toujours en essayant d’être le moins complaisant possible. Il faut différencier ce que vous avez plaisir à écrire et ce que le lecteur aura plaisir à lire. Il faut être impitoyable, c’est ce que j’ai retenu de cette expérience.

8- En plus de votre livre, quels autres conseils de lecture voudriez-vous donner ?
Lire et relire Céline, Stevenson, Conrad. Je viens de relire dernièrement « Une saison ardente» de Richard Ford. Magistral.

9- Quels avis pouvez-vous communiquer pour les autres expatriés qui se lancent dans un projet de livre ?
Ecrire est une expérience formidable, une sorte de catharsis. Beaucoup d’expatriés ont des expériences de vie intéressantes dont ils doivent parler !

Mon avis est qu’il faut construire son histoire préalablement, quitte à s’en défier après au fil de l’écriture, mais il s’agit de raconter. Pour ça, il faut jongler avec les éléments qu’on souhaite mettre en lumière pour arriver à une construction dramatique primaire, celle qui va sous-tendre toute l’écriture. Après, laisser faire l’instinct, l’intuition ! Après, la persévérance est la mère des vertues...

10- Sur quels projets travaillez-vous actuellement ? Avez-vous prévu de publier un autre livre ?
J’ai écrit une autre histoire, toujours liée à l’Afrique, qui m’excite beaucoup ! Elle est découpée, chapitrée… Reste maintenant trouver le temps d’en faire un roman !

D’autant que Jungle a été optionné par une société de production de films. L’adaptation cinématographique est en cours !


Jungle, le livreJungle

de Jean-Sebastien Zahm

Colin vit avec son père Gérard, expatrié, dans une petite ville de Guinée. Excessif, violent, destructeur, Gérard ne fait que des passages furtifs dans la maison familiale, abandonnant son fils à Fatou, sa jeune compagne, avec qui ce dernier tisse des liens de plus en plus troubles. Colin devine que de sombres secrets rongent son père. Construit comme une enquête familiale, ce roman initiatique fait basculer, par petites touches cruelles, la vie de son héros de quinze ans.

Retrouvez Jungle sur Facebook.

Broché: 268 pages
Editeur : Editions L'Harmattan (14 octobre 2014)
Langue : Français

Distribué par les Editions L'Harmattan, AMAZON

  • Vous pouvez retrouver de nombreux entretiens d'auteurs de livres sur l'expatriation (en anglais) sur notre blog dédié : Expat Library.

   



         
         EasyExpat on