Mutuelle internationale :...   La fiscalité française pour...

5 pays pour s’expatrier

11 mars, 2015 15:21  Chroniques Chroniques

Map, globe, compass.

Actuellement, de plus en plus de personnes décident de quitter leurs pays pour aller vivre dans un autre coin du globe. Dans la majorité des cas, vous décider de vous expatrier pour booster votre carrière afin d’améliorer votre vie ou tout simplement pour changer d’air, démarrer une nouvelle vie et prendre un nouveau départ. Afin de vous aider à mieux préparer et mieux vivre votre expatriation, voici une liste de 5 pays où vous pourrez aller vivre.

La Suisse

À la première marche du podium, la Suisse apparaît comme étant le pays favori des expatriés carle pays offre une parfaite fusion entre les opportunités professionnelles et un cadre de vie idéal, mais aussi un meilleur équilibre entre environnement professionnel et vie privée.

D’après une étude récente, environ 25 % des expatriés en Suisse gagnent 200 000 $ par an et le taux de chômage y est également encore très faible : environ 4,4 % d’après le calcul du Bureau International du Travail ou le BIT en août 2014. Et 65 % des étrangers installés en Suisse considèrent que la qualité de vie de leurs enfants s'est remarquablement améliorée en même temps que leur sécurité et leur éducation. 

La Thaïlande

On s’expatrie en Thaïlande pour s’offrir l’avantage d’un coût de la vie beaucoup plus faible. En effet, plus de la moitié des expatriés qui vivent dans le Royaume du Siam constate que leur revenu connaît une augmentation conséquente depuis leur installation. Dans ce pays les dépenses sont moindres en matière de transports en commun, services publics, hébergement, produits alimentaires, etc.

Un autre avantage d’une expatriation en Thaïlande est aussi le fait que l’on y retrouve diverses entreprises étrangères dans le pays, notamment dans le secteur du commerce et du tourisme.

La Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande dispose de plusieurs atouts pour attirer les investisseurs étrangers. Le pays figure parmi ceux où il est très facile de procéder à la création d’une entreprise. De ce fait, on y compte de nombreuses sociétés étrangères implantées avec succès. La majorité d’entre elles se trouvent à Auckland.

Selon les expatriés en Nouvelle-Zélande, ce pays est l’une des meilleures destinations pour allier épanouissement personnel et épanouissement professionnel, vie familiale et vie professionnelle. Ils considèrent que leur vie s’est beaucoup améliorée : grâce au riche et expérimenté secteur agroalimentaire, ils mangent sainement et grâce aux diverses activités et infrastructures, ils font du sport périodiquement.

Le Canada

Dans ce pays du continent Nord américain, c’est surtout la langue, mais aussi l’ouverture d’esprit dont disposent les locaux qui attire les étrangers pour s’y expatrier.

Dans le domaine du travail, certaines professions sont privilégiées au Canada, notamment celles qui se rapportent à la médecine, restauration, construction, informatique, etc. Elles offrent aux expatriés un salaire bien meilleur que ce qu’ils peuvent gagner dans leur pays.

Il s’agit également d’un pays où l’installation est beaucoup plus rapide et beaucoup plus facile. En effet, la majorité des expatriés avouent être satisfaits de la facilité de leur installation administrative au sein de la communauté canadienne. C’est également un pays qui attire beaucoup de retraités, avec un taux de 31 % contre 11 % en moyenne.

Cuba

D’une manière générale, ceux qui s’y aventurent pour la première fois au cours d’un voyage l'île, tombent amoureux de ce pays de la mer des Caraïbes. Effectivement, ses idylliques plages de sable blanc, ses eaux turquoise et cristallines, ses rues à l’ambiance de la salsa, sa gastronomie sont les principaux points forts du pays. Ces attraits font que la vie à Cuba est synonyme de sérénité et de zénitude. C’est donc la destination idéale pour les expatriés retraités.

Toutefois, comme le tourisme est l’un des secteurs porteurs de l’économie, il est aussi possbile d’investir dans ce domaine à Cuba en créant des entreprises hôtelières, de transport, d’activités et de loisirs, etc.

Source de l'article : http://cuba.marcovasco.fr

   



         
         EasyExpat on