Comment bien choisir son...   Interview: Cécile Gylbert...

Interview: l'histoire d'une expatriation de la France aux USA

27 septembre, 2016 08:00  Chroniques Chroniques

Notre Rêve Américain - Géraldine Boisnard
 

Expat Authors1. Pourquoi êtes-vous parti(e) à l'étranger

Je suis fan des États-Unis depuis mon premier voyage, c’était d’ailleurs la Floride. Mon mari a été sélectionné à la DV-Lottery en 2014 et après presque 2 ans de procédure, nous avons décidé de tenter cette aventure de l’expatriation en famille puisque j’ai également 2 enfants.

Je n’avais donc pas vraiment de « raison » de partir, c’est plutôt cet évènement qui a bousculé ma vie et m’y a poussé. Mon mari et moi avions fait plusieurs voyages aux USA en touristes, mais nous n’avions jamais projeté de partir nous y installer. Gagner nos green cards à la loterie nous a paru une chance à ne pas rater pour découvrir le mode de vie américain au quotidien.

Aujourd’hui nous vivons en Floride, pour une période indéterminée !

2. Comment avez-vous décidé de commencer un livre ? Êtes-vous passé par un éditeur ? Ou alors une self-édition ?

Notre Rêve Américain - Le LivreC’est tout simplement mon blog « Notre Rêve Américain » qui m’a amené à l’écriture de mon livre du même nom. Lorsque nous avons été sélectionnés à la DV-Lottery, je pensais que nous avions du temps pour partir nous installer aux États-Unis, mais j’ai rapidement découvert que cela ne fonctionnait pas comme ça. En effet, passée la première sélection, il y a des documents et justificatifs à fournir rapidement, des formulaires américains à remplir, un entretien à l’Ambassade des Etats-Unis à Paris… Il y a des délais à respecter et cela nécessite donc de l’organisation (un minimum !) mais également des recherches pour ne pas se tromper sur la façon de remplir certains papiers.

C’est tout ce processus que j’expliquais à cette période sur mon blog et que j’ai ensuite retranscris dans mon livre, en y racontant aussi notre état d’esprit et l’aventure humaine qu’est une expatriation. Le travail de rédaction terminé, j’ai cherché la façon la plus simple de diffuser mon livre : une version numérique sur internet, et je suis donc passée par Kindle et Amazon en self-édition. A la demande de nombreuses personnes, j’ai décidé de faire également une version papier qui est aujourd’hui disponible.

4. Quelle était la partie la plus difficile de votre démarche de publication sous forme de livre ? Est-ce que vous utilisiez un blog avant d'écrire un livre ?

Oui, comme je l’ai dit à la précédente question, je possède un blog qui m’a conduit à la rédaction de mon livre. J’ai utilisé une bonne partie des articles que j’avais rédigés sur mon blog durant le processus de la loterie, j’ai également ajouté des informations complémentaires et j’ai développé certains thèmes pour être la plus complète possible dans les renseignements que je donne aux gens.

Mon livre n’est pas qu’une liste de renseignements, il parle aussi beaucoup de l’aspect humain de notre expatriation car ce n’est pas donné à tout le monde d’envisager un tel projet dans sa vie, il faut avoir les nerfs solides par moment. C’est tous ces sujets que j’aborde également dans mon livre, même si on n’écrit pas un livre de la même façon que l’on écrit un blog !

5. Quelle est votre perception du marché des livres sur l'expatriation ? Considérez-vous que votre livre fait partie d'une niche ?

Il y a beaucoup de livres qui parlent de l’expatriation, il y en a moins qui parlent de la DV-Lottery et de son processus. Je n’ai pas écrit ce livre pour être véritablement sur une niche, de la même façon que je ne l’ai pas écrit pour m’enrichir non plus. C’est tout simplement que je n’ai pas trouvé de livre qui parle de ce thème précisément, sinon je l’aurais sans doute acheté et je n’aurai jamais pensé à écrire le mien. On trouve tout et n’importe quoi sur internet, mais les renseignements sont éparpillés un peu partout. Il y a également des idées fausses et des « mauvais » renseignements (si puis dire) que l’on trouve sur des sites non spécialisés sur ce sujet ou des forums, sans parler des arnaques…

Mon livre avait tout simplement pour but de rassembler tous les renseignements obtenus sur un seul et même support, tout en donnant des conseils avisés et vérifiés puisque nous sommes nous-mêmes acteurs de notre expatriation via la DV-Lottery.

6. Quelle est la partie que vous préférez dans votre livre ?

Au-delà du côté procédural de la DV-Lottery, j’ai beaucoup aimé parler de notre ressenti psychologique dans cette « avant-expatriation ». Il y a des périodes plus ou moins faciles à traverser, des remises en question qui se font, des projets en cours qu’on abandonne, des nouveaux à mettre en place… Il faut également se préparer à quitter sa famille et ses amis et nous avions en plus 2 enfants que nous emmenions avec nous dans cette aventure, on se pose forcément des questions.

En résumé, il n’y a pas de parties que je préfère plus qu’une autre dans mon livre, c’est plutôt l’aspect humain de cette aventure que j’aborde dans mon livre.

7. Quelle était la partie la plus difficile à écrire ?

La partie la plus délicate à écrire a été celle consacrée à la famille et aux amis. Tout le monde ne comprend pas toujours ce que vous faites… Vous avez une vie posée, sans problème particulier, et vous annoncez à votre entourage que vous partez aux États-Unis quasiment du jour au lendemain parce que vous avez gagné une loterie ! La plupart d’entre eux ne connait rien à la façon dont on part s’installer aux USA, car peu savent que c’est un pays dans lequel il est devenu difficile d’immigrer sans un dossier solide, mais c’est surtout qu’ils ne se sont jamais posés la question de partir !

Il y a une grosse marche à franchir entre dire que l’on va quitter son pays, sa zone de confort et le faire. Expliquer tout cela sans froisser les uns ou les autres et surtout arriver à communiquer notre état d’esprit et pourquoi nous avons décidé de tenter cette aventure, ce fût sans doute la partie la plus difficile à écrire de mon livre.

8. En dehors de votre livre, quels autres conseils de lecture voudriez-vous donner ?

Je n’ai pas de livre à conseiller en particulier car tout dépend du thème recherché et des attentes de chacun.

9. Quels avis pouvez-vous communiquer pour les autres expatriés qui se lancent dans un projet de livre ?

De ne pas trop réfléchir ! Si on sent qu’on a au fond de soi quelque chose à dire, et bien pourquoi pas le faire au travers d’un livre si on s’en sent capable. Je ne suis pas du tout écrivain, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce livre. Mon but est que les gens aient autant de plaisir à le lire que moi j’en ai eu à l’écrire.

10. Sur quels projets travaillez-vous actuellement ? Avez-vous prévu de publier un autre livre ?

Actuellement avec mon mari, nous étudions les possibilités de monter un business aux États-Unis, nous explorons différentes pistes. Je n’ai pas prévu d’écrire un nouveau livre pour le moment, même si j’ai très envie de partager l’histoire de nos road trips à travers la Floride. Résidents du « Sunshine State », nous visitons beaucoup cet Etat donc pourquoi pas écrire un jour un petit guide sur la Floride avec les différentes villes que nous aurons visitées, les bonnes adresses, les bons plans… « To be continued » comme on dit ici.

>>> Notre Rêve Américain: Histoire d'une expatriation de la France aux USA est disponible sur Amazon

  • Vous pouvez retrouver de nombreux entretiens d'auteurs de livres sur l'expatriation (en anglais) sur notre blog dédié : Expat Library.

Notre Rêve Américain - Coucher de soleil

   



         
         EasyExpat on