Comment déménager des... 

Législatives 2017 - 1er tour : analyse du vote des Français expatriés

06 juin, 2017 09:22  Chroniques Chroniques

urne de vote République Française sur une carte du monde - Élection des députés des français de l'étrangerAlors que le premier tour des élections législatives en France aura lieu ce weekend, on connait déjà le résultat pour les 11 circonscriptions des Français de l'étranger, qui votaient le weekend du 3-4 juin dans les bureaux de votes organisés dans les consulats, ambassades ou écoles (pas de vote via Internet cette fois ci). Les seconds tours auront lieu respectivement les samedi 17 et dimanche 18 juin.

Un total de 180 candidats était enregistré pour cette élection. Regroupés en onze circonscriptions électorales, les électeurs ont voté dans les bureaux de vote de leur circonscription. 717 bureaux de votes, regroupés sur 450 sites, étaient à la disposition des électeurs, qui pouvaient également voter par procuration ou par correspondance postale.

Plusieurs députés étaient candidats à leur réélection, comme l’ex-secrétaire d’Etat PS Axelle Lemaire, en Europe du Nord (circonscription 3), Frédéric Lefebvre (LR) en Amérique du Nord (circo. 1) ou encore Thierry Mariani (LR), en Asie-Russie (circo 11).

Un "raz-de-marée" En Marche

Dès lundi matin paraissaient les premiers résultats, tous confirmant ceux de la présidentielle. La tendance est toujours similaire: le candidat La République En Marche (LREM) très largement en tête, avec trois, voire quatre fois plus de voix que ses concurrents les plus proches, et suivi loin derrière par trois autres candidats : Les Républicains (LR), France Insoumise (FI) et au choix PS, EEVL ou UDI. 

Dans 8 circonscriptions sur 11 le candidat LREM obtient plus de 50% des voix (avec un maximum en Suisse - circo 6 avec 63,55%). Pourtant aucun n'est élu car il faut recueillir aussi au moins 25% des inscrits pour être élu dès le 1er tour. Aussi le score des candidats En Marche ramené en nombre de votes est aussi à relativiser.

Certains média (ici ou par exemple) ont indiqué que seule l'Afrique de l'Ouest (circo 9) n'a pas positionné LREM en tête au 1er tour. Toutefois il faut souligner qu'en fait c'est une situation particuliere car les deux candidats qui s'affronteront au 2e tour se réclament d'En Marche. On peut donc tout à fait reconnaitre que LREM a fait le grand chelem parmi les 11 circonscriptions des Français de l'étranger. Sauf retournement encore inimaginable au 2e tour, il semble que seule la 8e circonscription (Israël, Grèce, Italie) soit incertaine.

Parmi les challengers on retrouve 8 des 11 députés sortant, 5 candidats se réclamant LR, 3 de France Insoumise et uniquement 2 candidats PS.

Résultats des différentes circonscriptions

Bref, voici les qualifiés, classés par circonscription (et quelques commentaires sur les possibles réserves de voix). Vous remarquerez que les commentaires sont pratiquement identiques pour chaque circonscription : le candidat LREM  largement plébiscité, affrontant un adversaire qui peine souvent à réunir plus de 15% des voix, dans un contexte où 4 électeurs sur 5 ont choisit de ne pas prendre part au vote.

Circonscription 1: Etats Unis et Canada

18,64% de participation. Roland Lescure (La République En Marche - 57,53%) affrontera le député sortant Frédéric Lefebvre (Les Républicains - 14,53%) au deuxième tour. Face au plébiscite LREM, les trois candidats suivant sont loin derrière mais proches les uns des autres avec Clémentine Langlois (France Insoumise - 9,01% ) en 3e position et Yan Chantrel (Parti Socialiste - 8,44%) en 4e position.

Circonscription 2: Amérique Latine

15,48% de participation. Paula Forteza (LREM - 43,17%) affrontera le député sortant Sergio Coronado (EELV+FI - 23,61%) au deuxième tour. La particularité du vote écologique en alliance avec France Insoumise a sans doute permis d'éviter la déroute complète qui frappe les candidats habituels PS et LR, même si le deuxième tour s'annonce très compromis sinon impossible. Pascal Drouhaud (LR - 11,18% ) est en 3e position et Charles-Henry Chenut (UDI - 8,28%) arrive en 4e position et leurs électeurs devraient se reporter sur LREM.

Circonscription 3: Grande Bretagne et Europe du Nord

21,12% de participation. Alexandre Holroyd (LREM - 57,8%) affrontera la député sortante/ex-secrétaire d’Etat Axelle Lemaire (PS - 9,83%) au deuxième tour. Cette dernière ne reçoit que 2493 voix contre 5086 voix en 2012 (à comparer aux 14663 votes pour le candidat LREM).

Face au plébiscite LREM, l'ancienne Secrétaire d'Etat fait d'ailleurs pratiquement jeu égal avec 2 autres candidats : Laurence Azzena-Gougeon (LR - 8.82%) et Olivier Tonneau (FI - 7,19%). A noter que comme souvent, FI et PCF ne se sont pas entendus pour présenter une candidature commune et le candidat PCF-FG est laminé avec ... 122 voix. Le FN a reçu 378 voix (1,49%).

Le journal Le Monde annonce sans rire : "La députée socialiste sortante, Axelle Lemaire, est en difficulté".

Circonscription 4: Belgique, Luxembourg, Pays Bas

22,66% de participation. Pieyre Alexandre Anglade (LREM - 52,27%) affrontera Sophie Rauszer (FI - 10,95%) au deuxième tour. Face au plébiscite LREM, les trois candidats suivant sont très proches avec Perrine Ledan (EELV - 9,78% ) en 3e position et Valérie Bros (LR - 9,08%) en 4e position. Le député sortant PS Philippe Cordery réunit uniquement 6,28%.

Circonscription 5: Espagne, Portugal et Monaco

15,94% de participation. Samantha Cazebonne (LREM - 50,36%) affrontera François Ralle-Andreoli (EEVL+FI - 15,52%) au deuxième tour. Face au plébiscite LREM, les deux candidats suivant sont très proches avec Laurence Sailliet (LR+UDI - 15,11% ) en 3e position. Le député sortant PS ne se représentait pas mais la candidate PS Gabrielle Siry a recueillit 8,13%.

Circonscription 6: Suisse

20,19% de participation. Joachim Son-Forget (LREM - 63,55%) affrontera la député sortante Claudine Schmid (LR - 15,76%) au deuxième tour. Face au plébiscite LREM et le 2e loin, très loin derrière, seuls deux autres candidats arrivent à dépasser les 5% avec Jean Rossiaud (MT+EEVL+PS - 7,96%) en 3e position et Emmanuelle Boudet (FI - 5,48%) qui est 4e.

Circonscription 7: Europe Centrale

25,44% de participation. Frédéric Petit (LREM - 54,03%) affrontera le député sortant Pierre-Yves Le Borgn' (PS - 13,88%) au deuxième tour. Loin derriere le candidat LREM on retrouve aussi, au niveau du candidat PS mais sous les 10%, Anna Deparnay-Grunenberg (EEVL - 9.95%) en 3e position, Philippe Gustin (LR - 8,16%) 4e et François-Jérôme Lallemand (FI - 7,20%) en 5e position.

Circonscription 8: Israël, Grèce, Italie

9,4% de participation. Florence Drory (LREM - 36,73%) arrive juste devant le député sortant (qui avait remplacé en 2013 l'élu PS invalidé) Meyer Habib (LR+UDI - 35,51%) au deuxième tour. C'est l'une des deux circonscriptions qui parait indécise avec 137 voix d'écart (du fait de la participation ridicule) et les scores de tous les autres candidats, dont Hélène Panoussis (FI - 7,38%) et Nil Delahaye (EELV - 4,98%) pourraient faire pencher la balance dans un camps ou dans l'autre.

Circonscription 9: Afrique de l'Ouest

14,57% de participation. La situation est confuse dans cette circonscription puisque Leila Aïchi (initialement investie LREM+Modem puis retirée, mais hors délais officiels, par LREM - 20,29%) affrontera M'Jid El Guerrab ("soutenu" par LREM mais sans investiture - 18,93%) au deuxième tour. Erwan Borhan Davoux (LR - 13,20%) arrive 3e position, Didier Le Bret (PS - 11,79%) est 4e et Patrice Finel (FI - 9,21%) est 5e sur les ... 27 candidats !

Circonscription 10: Afrique du Centre de l'Est

19,54% de participation. Amal Amélia Lakrafi (LREM - 50,36%) affrontera le député sortant Alain Marsaud (LR+UDI - 15,52%) au deuxième tour. Seuls deux autres candidats dépassent tout juste les 5% avec William Gueraiche (FI - 6,62%) et la présence notable en 4e position du candidat du Rassemblement Bleu Marine Stéphane Sakoschek (FN - 5,53%).

Circonscription 11: Asie

27,62% de participation. Anne Genetet (LREM - 54,11%) affrontera le députe sortant Thierry Mariani (LR - 18,78%) au deuxième tour. Florian Bohême (PS+PE+MRC+FD+PRG+PSE - 7,13%), Dimitri Sawosik (FI - 6,51%) et Francis Nizet (Majorité Présidentielle - 5,89%) sont les seuls autres candidats à dépasser les 5%.

Le détail complet des résultats est disponible sur le site France Diplomatie.

>> Voir les résultats 2012 du 1er tour des législatives pour les députés de l'étranger.

On pourra comparer avec les résultats 2013 (deux élections de candidats PS en 2012 ayant été invalidées) avec la carte des résultats par circonscription (rose pour la gauche PS+EELV, bleu pour la droite UMP+UDI) :

Les résultats 2013 des circonscriptions des Français de l'étranger

Très faible participation

Tout comme pour les législatives de 2012, la participation enregistrée pour la présidentielle  a quasiment été divisée par deux. Dans l'ensemble on se situe à moins de 20% (19,1% exactement), avec la plus forte participation en Asie (27,62% - circo 11) et la plus faible en Israël, Grèce, Italie (9,4% - circo 8). La question se pose encore une fois de la représentativité d'une élection qui regroupe parfois moins de 10%.

L'abstention en 2012 s'était déjà élevée à près de 80%, malgré la possibilité de voter par Internet (d'ailleurs il était aussi dit que les modalités du vote avec Internet n'avaient rien changé à l'époque). Il faut rappeler que pour cette année 2017 cette possibilité a été supprimée dès le 6 mars par Matthias Fekl, alors secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, pour des « raisons de sécurité (menace de cyberattaques). C'est aussi pour cette raison que le vote du premier tour se déroule une semaine avant le reste de la France, afin de laisser 2 semaines entre les deux tours et ainsi plus de temps pour l’acheminement des professions de foi et des bulletins de vote dans certaines régions ou pays difficilement desservis.

La faible participation était l'objet de réflexions en 2013 et le gouvernement pensait à une modification de la représentation des expatriés français (création de conseils consulaires). Parions que ce n'est abolument pas une priorité (d'autant que les candidats EM devrait rafler toutes la plupart des circonscriptions) et il est peu probable qu'une remise en question des 11 députés de l'étranger ait lieu rapidement. Comme d'habitude, la politique politicienne devrait avoir le beau role, surtout avec le plébiscite offert par les Français de l'étranger pour le président Macron.

Modalités de vote pour le second tour

à l’urne :

Deuxième tour Samedi 17 juin 2017 pour le continent Amérique
Dimanche 18 juin 2017 pour le reste du monde

votes par correspondance sous pli fermé :

Deuxième tour Jeudi 15 juin 2017 pour le continent Amérique
Vendredi 16 juin 2017 pour le reste du monde

   



         
         EasyExpat on

 Commenter

Sujet

Texte

Identifiant

Courriel (facultatif)

Page personnelle (facultatif)


 authimage