Bonne année 2020 !   Comment la crise du...

Coronavirus - Un panorama de la situation mondiale

31 mars, 2020 16:32  Chroniques Chroniques

Etat de la pandémie dans le monde31/03/2020

Seulement 3 mois se sont écoulés en 2020 et nous savons déjà que l'année 2020 entrera dans les livres d'Histoire comme l'un des marqueurs majeurs du 21e siècle ! La pandémie qui s'est propagée si rapidement dans le monde entier a commencé en décembre 2019 dans la région de Wuhan, au cœur de la Chine (bien que certains disent qu'elle aurait même pu débuter dès septembre - et beaucoup pensent que le gouvernement chinois cache toujours le montant réel de décès, qui pourrait atteindre 40 000).

À ce jour, fin mars, plus de 3,4 milliards de personnes sont obligées ou appelées à rester chez elles (soit près de 43 % de la population mondiale) et la planète est plus ou moins à l'arrêt avec plus de 170 pays touchés ... Mais alors qu'il est désormais convenu que la réaction rapide à la situation est un facteur crucial dans la lutte contre cette pandémie, de nombreux pays continuent toujours de s’adapter à l'augmentation des cas affectés par le virus.

Sur le graphique ci-dessous (données du European Centre for Disease Prevention and Control), nous avons comparé la réaction de certains pays alors que le virus frappait le monde : il apparaît clairement que certains ont été plus lents que d'autres à déclarer un confinement de la population (jusqu'à aujourd'hui, le seul moyen reconnu de stopper l'expansion de la pandémie et de limiter le nombre de décès). Au minimum, ils ont refusé d'extrapoler à partir de la situation en Chine ou en Italie, et ont attendu que la situation dégénère chez eux pour décider des mesures appropriées. Le Royaume-Uni en est un bon exemple, car le 3 mars, le Premier ministre se vantait toujours de serrer la main de patients COVID19 à l'hôpital (il a été diagnostiqué avec la maladie plus récemment) et le gouvernement britannique a attendu que le nombre de morts atteigne 100 pour décider de la fermeture des écoles, malgré la progession de la pandémie dans les pays voisins!

Coronavirus : Morts cumulés et confinementComparaison sur certains pays

Il est possible de voir de nombreux chiffres et analyses sur le site Web Worldometer/Coronavirus, avec mise à jour quotidienne, comptage global et répartition par pays.

Alors que de nombreux pays ont rapatrié leurs propres citoyens, beaucoup d'entre eux sont toujours à l'étranger, soit parce qu'ils sont confinés, soumis aux couvre-feux locaux dans les villes de province du monde entier et qu'ils ne peuvent pas rentrer chez eux parce que les aéroports ont été fermés, ou tout simplement parce que ce sont des expatriés installés sur place depuis longtemps.

Liste de pays et mesures prises pour chacun

Ci-dessous, nous listons une série de pays avec la dernière situation. Bien sûr, cela est destiné à évoluer constamment et vous pouvez commenter au bas de l'article afin de fournir des informations plus précises.

Nous avons enregistré certaines informations en termes de verrouillage, couvre-feu, restrictions, y compris la possibilité d'entrer dans le pays. L'UE a scellé ses frontières extérieures le 18 mars à toute personne extérieure au bloc pendant au moins 30 jours. Le Canada et les États-Unis ont également imposé des restrictions.

  • Allemagne: restrictions concernant les contacts sociaux et fermeture de nombreuses industries à l'échelle nationale depuis le 23 mars. Le gouvernement a été réticent à imposer un confinement et a préféré s'appuyer sur le comportement responsable de la population. Cependant, il a interdit les rassemblements dans les églises, les mosquées et les synagogues et a ordonné la fermeture des magasins non essentiels ainsi que des terrains de jeux. Les lieux de loisir, notamment les bars, les zoos et les terrains de jeux sont fermés. Les restaurants devront respecter une distance minimale entre les tables et travailler sous des horaires restreints. Les écoles à travers le pays ont déjà été fermées.
  • Afrique du Sud: verrouillage du 26 mars au 15 avril
  • Arabie saoudite: fermeture à partir du 15 mars. Local: couvre-feu à partir du 25 mars pendant 21 jours (de 6 h à 19 h, sauf Riyad, Djeddah, Médine et La Mecque de 6 h à 15 h).
  • Argentine: confinement.
  • Autriche: confinement.
  • Australie: couvre-feu. Le pays a interdit l'entrée à tous les étrangers, disant à tous les citoyens et résidents qui reviennent dans le pays qu'ils doivent entrer en quarantaine pendant deux semaines.
  • Brésil: couvre-feu.
  • Chine: le confinement est partiellement levé dans la région de Wuhan, d'où le coronavirus serait originaire. La Chine a imposé ce qui est probablement le confinement le plus extrême à ce jour depuis le 23 janvier, tous les déplacements à l'intérieur et à l'extérieur de la ville étant interdits - même pour des raisons médicales ou humanitaires. Deux mois plus tard, le 24 mars 2020, le Premier ministre chinois Li Keqiang a indiqué que la propagation d'une épidémie transmise au niveau national avait été fondamentalement bloquée et que l'épidémie avait été maîtrisée. La Chine a annoncé qu'elle lèverait le verrouillage de Wuhan le 8 avril. Des mesures de verrouillage similaires ont déjà été levées (depuis le 25 mars) pour d'autres villes de la province du Hubei, dont Wuhan est la capitale.
  • Corée du Sud: toute personne arrivant de l'étranger, y compris ses propres citoyens, doit s'isoler pendant deux semaines. Les habitants des villes du comté ont été encouragés à rester chez eux, certains bureaux ont fermé et de nombreux événements sont reportés. Les écoles du pays sont fermées.
  • Costa Rica: couvre-feu.
  • Danemark: couvre-feu.
  • Egypte: le couvre-feu est en vigueur de 19h à 6h du matin.
  • Espagne: confinement
  • France: le pays est entré en confinement total le mardi 17 mars, les citoyens étant interdits de quitter leur domicile, sauf pour acheter de la nourriture ou des articles essentiels, rendre visite aux médecins ou se rendre à un emploi certifié comme impossible à faire depuis leur domicile. Les citoyens doivent porter une attestation qui doit correspondre à une raison permise de quitter son domicile, et qui doit être montré aux forces de sécurité si besoin. La police applique strictement les règles, et plusieurs cas d'abus de la part de la police ont déjà été signalés (apparemment, ils peuvent vous infliger une amende s'ils ne considèrent pas vos achats comme "essentiels" - ce qui n'est défini nulle part!).
  • Géorgie: le couvre-feu est en vigueur de 21h à 6h
  • Grèce: confinement
  • Inde: confinement strict (21 jours). Le pays a suspendu tous les visas pour les étrangers jusqu'à la mi-avril. Le monument emblématique de l'Inde, le Taj Mahal, a fermé ses portes.
  • Indonésie: confinement local, le gouvernement de la ville de Tegal prévoit de mettre en place un verrouillage local à partir du 30 mars 2020. La politique a été prise à la suite d'un résident de Tegal City qui a été infecté par le coronavirus.
  • Iran: les rassemblements publics, y compris les prières du vendredi à Téhéran et dans d'autres grandes villes, ont été annulés. Les écoles ont été fermées et des équipes de nettoyages ont été dépêchées pour désinfecter les trains, les bus et les lieux de rassemblement.
  • Irlande: restrictions aux déplacements et aux rassemblements
  • Israël: confinement
  • Italie: fort confinement. Les voyages ne sont autorisés que pour «des situations de travail urgentes et vérifiables et des urgences ou des raisons de santé», et toute personne dont le test de dépistage du coronavirus est positif ne doit quitter son domicile sous aucun prétexte. Les universités et les écoles sont fermées, les examens sont désormais annulés et tous les rassemblements dans les lieux publics ont été interdits (pas seulement les événements à grande échelle). Tous les magasins et restaurants sont fermés, à l'exception des épiceries et des pharmacies. Tous les sites de loisirs, y compris les stations de ski, ont également fermé et les événements sportifs ont été annulés. Les institutions religieuses sont restées ouvertes, bien que les gens doivent rester à un mètre les uns des autres. Les cérémonies de mariage, les baptêmes et les funérailles ont été interdits. Quiconque essaie de se déplacer d'une ville à une autre doit remplir et présenter un formulaire indiquant son motif urgent de déplacement, et l'absence de justification pourrait entraîner une amende.
  • Japon: le Japon, qui avait auparavant interdit l'entrée aux visiteurs de certaines régions de la Chine et de la Corée du Sud, a maintenant étendu cela à 21 pays européens et à l'Iran, et demande aux arrivants des États-Unis de se mettre en quarantaine pendant 14 jours.
  • Mexique: couvre-feu
  • Malaisie: couvre-feu (à l'origine 14 jours; étendu à 28 jours). Pour ceux qui viennent de rentrer de l'étranger, ils doivent subir un bilan de santé et faire une quarantaine pendant 14 jours. La Malaisie a interdit aux personnes de traverser la frontière avec Singapour depuis mercredi, provoquant une ruée sur les magasins d'alimentation de la ville-État, qui dépend de la Malaisie pour ses fournitures.
  • Népal: confinement
  • Pays-Bas: restrictions sur les rassemblements
  • Nouvelle-Zélande: confinement national pendant quatre semaines à l'exception des services essentiels. Les frontières sont fermées sauf aux citoyens, aux résidents permanents, aux diplomates et aux équipages. Quarantaine obligatoire pour toute personne entrant dans le pays pendant 14 jours.
  • Panama: le Panama ordonne la distanciation sociale ... par sexe. À partir de mercredi, les hommes et les femmes ne pourront quitter leur domicile que deux heures à la fois et à des jours différents.
  • Paraguay: confinement.
  • Philippines: couvre-feu. Les Philippines sont devenues la première nation à fermer sa bourse indéfiniment.
  • Roumanie: confinement
  • Russie: couvre-feu pour Moscou du 28 mars au 5 avril. Le Parlement a adopté des amendements qui peuvent conduire à emprisonner ceux qui enfreignent les règles sur la quaranine ainsi que ceux qui diffusent de fausses nouvelles sur l'épidémie de coronavirus .
  • Saint-Marin: confinement.
  • Singapour: confinementpartiel du 27 mars au 30 avril. Singapour a interdit l'entrée à tous les étrangers, empêchant les visiteurs d'entrer et obligeant tous les citoyens, résidents permanents et résidents de longue durée à s'auto-isoler chez eux pendant 14 jours.
  • Sri Lanka: couvre-feu.
  • Suisse: couvre-feu.
  • Taiwan: auto-isolement obligatoire pour tous.
  • Tunisie: couvre-feu nocturne.
  • Royaume-Uni: au départ, le Royaume-Uni a été lent à réagir. Au début, la stratégie du Royaume-Uni était une tentative de construire une «immunité collective», consistant à permettre à «suffisamment d'entre nous qui vont souffrir d'une maladie bénigne de devenir immunisés» (~ 60% de la population), a déclaré Sky News Sir Patrick Vallance, conseiller scientifique du chef du gouvernement britannique. Ce n'est qu'après que de nouvelles simulations de l'épidémie de l'Imperial College de Londres ont montré à quel point les hôpitaux seraient submergés, prédisant entre 250 000 et 500 000 décès, que le gouvernement britannique a soudainement inversé le cap le lundi 16 mars.
    Cependant, alors que l'Italie, puis la France ont fermé des écoles quelques semaines auparavant et sont entrées en confinement, le Premier ministre a annoncé la fermeture de toutes les écoles à partir du vendredi 20 mars uniquement (et seulement lorsque le nombre de morts a atteint 100 le mercredi 18 mars). Les pubs ont été fermés ce même week-end et, finalement, le mardi 24, des instructions de rester chez soi ont été émises (cependant, les travailleurs du BTP sont toujours autorisés à continuer tant qu'ils restent à moins de deux mètres les uns des autres). La police a le pouvoir de forcer l'exécution des mesures, mais il semble que les règles ne soient pas aussi claires et les hauts gradés souhaitent appliquer les règles avec le consentement du public.
  • États-Unis: les États-Unis ont émis des ordonnances de confinement «volontaires». San Francisco et cinq autres comtés de la Bay Area en Californie ont ordonné à tous les résidents de «rester chez eux, jusqu'au 7 avril. Toutes les entreprises considérées comme non essentielles, telles que les bars et les gymnases, ont du fermer, mais les pharmacies, les épiceries, les stations-service et les restaurants servant des plats à emporter restent ouverts. New York est également placée sous confinement depuis le 22 mars, obligeant les résidents à rester chez eux. Le 30 mars, 30 États avaient décidé d'un confinement général, alors que 11 États choisissent un confinement partiel. Le président Trum a été informé le 31 mars que jusqu'à 2,2 millions d'Américains pourraient mourir si des mesures de distanciation sociale n'étaient pas mises en œuvre.
  • Venezuela: confinement
  • Serbie: couvre-feu de 17h à 5h

[Sources: Wikipedia, BBC & BBC, EdinburghNews, Telegraph, NPR, National Geographic, politico.eu]

Pour terminer sur une note plus positive, nous devons nous rappeler que la plupart des personnes qui contractent la maladie se rétablissent et 95% des cas ne présentent que des symptômes bénins.

Condition des malades
31/03/2020

 

   



         
         EasyExpat on