Coronavirus - Un panorama de...   Conseils pour travailler à...

Comment la crise du coronavirus oblige de nombreuses entreprises à passer au travail à distance

02 avril, 2020 09:33  Chroniques Chroniques

Un environnement de travail à la maison - @freepik.com

La crise mondiale créée par la pandémie actuelle de COVID19 a contraint de nombreuses entreprises à s'adapter dans l'urgence à un travail flexible en mettant en place de profond changements dans leur fonctionnement habituel.

Tout d'abord, nous devons nous rappeler que pour de nombreuses entreprises, le travail à domicile n'est pas une option : la grande majorité du travail comprend des interactions physiques et des actions manuelles. Alors que les drones ne sont qu'une aspiration pour la livraison de votre boutique en ligne, vous avez toujours besoin de quelqu'un pour que les colis soient livrés à votre adresse ; les plats à emporter et les achats de nourriture exigent que du personnel prépare la nourriture et fasse le plein des rayons des supermarchés ; les travaux d'urgence impliquent des ingénieurs et/ou des techniciens pour réparer et entretenir de nombreux appareils ; et bien sûr, tout le secteur de la santé est occupé dans les hôpitaux et les centre chirurgicaux.

Le travail à domicile fait partie de la culture du travail depuis longtemps dans certains pays, en particulier en Europe du Nord. Au cours des dernières années, plus en raison de la politique de certaines entreprises de réduction de l'espace de bureau que d'une prise en compte soudaine du bien-être de leur personnel ou de la volonté de réduire les déplacements domicile-travail, de plus en plus d'entreprises sont passées d'un bureau à temps plein à un travail flexible (ce qui signifie un travail à distance partiel, un ou deux jours par semaine par exemple).

Par conséquent, si le travail à distance, le travail flexible et le partage de bureaux sont devenus une caractéristique fréquente de la politique de certaines entreprises, malheureusement, de nombreuses entreprises étaient encore très réticentes à le faire et ont donc été obligées d'adapter leurs pratiques à l'obligation de confinement, sous la menace de perturbation complète leur activité en l'absence de mesures.

Nous pouvons trouver quelques exemples de l'ampleur de ce changement dans les journaux :

"Vendredi [17 mars], les 8 000 employés du bureau londonien de KPMG travaillaient à domicile et Lloyd's of London a fermé sa salle de marché pour la première fois en 330 ans. [...] De nombreuses entreprises britanniques vont au-delà des conseils du gouvernement sur la pandémie, avec des politiques flexibles ou complètes de «travail à domicile» devenant la norme car ils essaient d'empêcher un grand nombre d'employés de contracter le coronavirus." [Financial Times]

Les entreprises ayant une politique de travail flexible ont été beaucoup plus rapides à s'adapter

Grâce à la technologie numérique moderne, les gens peuvent gérer leurs e-mails professionnels, accéder aux logiciels utilisés dans leur entreprise avec leur ordinateur portable. Cependant, avec tant d'entreprises et de travailleurs non préparés, on note déjà une pénurie d'ordinateurs portables et d'équipements informatiques tels que les moniteurs, les imprimantes, le clavier, les souris, les webcams ... Même les ordinateurs portables et les tablettes de seconde main sont difficiles à obtenir. Et certaines entreprises se sont dites préoccupées par le fait que leur infrastructure informatique ne puisse pas supporter la charge de travail à distance de tout le personnel.

Plus surprenant, la crise a également révélé que même les cadres supérieurs, qui semblaient habitués à travailler avec des téléphones portables et des ordinateurs portables, n'étaient pas équipés pour un travail à domicile approprié : ils sont nombreux à ne pas avoir d'espace dédié, pas d'imprimante, pas d'imprimante, pas de chaise ni de moniteur appropriés. C'est encore plus difficile avec les enfants qui ont besoin de vérifier leur travail scolaire en ligne et d'effectuer leurs devoirs ... certaines famille se rendant compte qu'ils n'ont que leur ordinateur portable et leur mobile professionnel, qu'ils utilisent déjà.

Mais même avec toute la technologie en place, les employés auront besoin de temps pour s'adapter à de nouvelles routines loin du contact direct, au quotidien, avec leurs managers. Pour ceux qui découvrent le travail à domicile, ils comprendront rapidement que bien qu'il présente des avantages pour sa flexibilité, il est préférable de définir des routines et que rester au lit avec son pyjama tout en travaillant sur son ordinateur portable n'est pas le plus efficace.

Les entreprises les mieux préparées sont celles qui avaient déjà mis en place des mesures pour favoriser le travail flexible, bien avant la pandémie. Et la situation actuelle, surtout si elle dure plus longtemps, pourrait conduire à une augmentation rapide et permanente de l'adoption quotidienne de technologies nous permettant de travailler à distance.

 

   



         
         EasyExpat on